ENTRE NOUS

L'œil écoute

La vie de stagiaire chez eurokapi

Maëlys, étudiante à l’ISCOM Montpellier, revient sur son stage de 6 mois passé au sein d’eurokapi.

Pour tous les étudiants, le projet professionnel reste difficile à définir. Nos cursus nous forment pour un idéal et nos stages restent le meilleur moyen de connaître le marché de la communication ainsi que ses diversités. Dans mon cursus, la communication corporate est parfois un peu oubliée : le monde de la publicité étant sans arrêt mis en avant. Aujourd’hui, je me rends compte qu’elle est pourtant un véritable enjeu pour un bon nombre d’entreprises et ceci après 6 mois de stage chez Eurokapi.

La communication corporate ?

C’est ainsi que mon stage a été rythmé de mots au début inconnus pour moi. « Rapport d’activité, document de référence ou DDR mais encore RSE, RADD ». Une nouvelle approche de la communication à comprendre et intégrer. Mais chez Eurokapi ce ne sont pas que des ovnis : comme dans toutes les agences ils font les choses « asap », la créa est souvent charrette, le studio vérifie la chromie, les chefs de projet se battent avec leurs mails et les consultantes enchaînent les rendez-vous clients. Me voilà donc rassurée !

Les Eurokapiens

« Salarié investi et volontaire dans son travail. Attention : ne pas oublier d’accorder quelques semaines de congés payés annuels pour décompresser et alimenter en champagne régulièrement » (Larousse des agences de communication). Mais au-delà, de ces éléments, ce sont aussi des personnes prêtes à partager avec les stagiaires avides de connaissances : les consultantes fournissent un thé préparé chaque jour avec minutie et il arrive même parfois que le studio partage son pot de nutella.

Et ensuite ?

De retour à l’école avec une pointe de nostalgie ! Mais avec une véritable appétence pour la communication corporate et une réelle envie d’appliquer les processus appris sur les travaux scolaires. Et quelle fierté de pouvoir expliquer à mon intervenant professionnel lors d’un cours sur la marque qu’aujourd’hui une plateforme de marque doit se construire à l’aide du middle management pour ne pas qu’elle finisse oubliée.

Merci Eurokapi


Voir aussi


comments powered by Disqus

Fill out my online form.

Pour être contacté : Je laisse mes cordonnées